|

COUP DE PROJECTEUR SUR… VALENTIN ROTH (publié le 31/07/2019)

Interview de Valentin ROTH:
 
Salut, Peux-tu te présenter brièvement afin de mieux te connaître?
Salut ! J’ai 20 ans, je suis Espoir 2 au Cycle Poitevin et au Team depuis l’an dernier après être passé par l’équipe junior. J’habite Iteuil à 10kms au sud de Poitiers depuis presque toujours.
 
Quelles études suis-tu ?
Je viens d’obtenir ma licence d’histoire à Poitiers et j’espère devenir professeur d’histoire-géographie, en attendant je donne des cours particuliers.
 
Quels sont tes passes temps autre que le vélo ?
J’aime bien tous les sports donc j’en suis beaucoup lors de mon temps libre, j’aime bien pêcher, prendre du temps seul ou avec des amis pour profiter de trucs simples.
 
À quel âge as-tu commencé le cyclisme ?
J’ai commencé en minime 1 en 2012 à 12ans.
 
Qu’est-ce qui t’a poussé à faire du vélo ?
J’ai toujours voulu faire du vélo, avant je faisais du foot en attendant de pouvoir commencer les courses, mais le vélo c’est ce que j’ai toujours voulu faire.
 
Qu’apprécies-tu dans le cyclisme ?
Presque tout. La difficulté, me faire mal, être sérieux, la diététique, le matériel et surtout l’entraînement.
J’aime bien prendre mon vélo et partir me faire des longues sorties seul ou avec deux trois copains et rentrer en sachant que j’ai bien bossé.
 
Es-tu satisfait de ton début de saison ?
Tes objectifs ont-ils été remplis et en as-tu d’autres ?
J’ai connu un début de saison compliqué en percutant une voiture à l’entrainement juste avant la Vienne Classic, puis je suis revenu avant de connaitre le contre coup. Les sensations reviennent cet été, je vais essayer de gagner une course en 2ème catégorie et faire quelques belles courses d’ici la fin de saison avec les deux dernières manches de Coupe de France, le Tour de la Réunion…
 
Combien de temps te prend le cyclisme par semaine ? N’est-ce pas trop compliqué de concilier le cyclisme avec tes études ou ta profession ?
En tout, je dirai une quinzaine d’heure. Pour le moment j’ai toujours réussi à concilier le vélo et les études, en espérant que ça reste ainsi.
 
Comment te décrirais-tu ? Quel profil penses-tu avoir ?
Je n’ai pas de domaine où j’excelle. J’aime bien les courses d’usure avec des bosses courtes et où il faut lutter pour être bien placé, frotter, et essayer d’imposer ma petite pointe de vitesse dans le final.
 
Ton impression sur cette Team Poitou version 2019 et comment tu t’y sens ? Quelle ambiance y règne ?
C’est franchement bien. C’est ma deuxième année ici, on commence à bien se connaître entre nous et l’ambiance est top. J’ai rarement vu une aussi bonne entente en course qu’à la Vienne Classic et ça donne envie de performer pour la suite de la saison. Coco nous a montré le chemin à suivre, et on doit se battre pour faire honneur au staff qui est génial et qui se démène pour nous et que je tiens à remercier.
 
Quel est ta devise ?
Ne jamais se laisser abattre, le travail paye toujours.