|

Interview sYLVAIN CHAVANEL (Manche cdf junior 28/04/2019)

Que penses-tu de cette initiative du CD86 d’organiser cette Coupe de France Juniors Piste ?
C’est une belle initiative, cela peut relancer l’activité et attirer la jeunesse.
Cela permettra aussi de faire parler du vélodrome de Poitiers, qui est une belle structure mais qui a eu une période creuse.
 
Le cyclisme sur piste est-il complémentaire au cyclisme sur route ?
Oui, mais jusqu’à un certain niveau ! Il faut faire des choix lorsque l’on arrive à haut niveau, il ne faut pas trop se disperser. La piste permet de reprendre de la cadence que l’on a perdu au fil des années à cause des braquets route.
 
Peux-tu nous dresser ton palmarès ?
Mes dernières performances sont avec Éric (Samoyeault), notamment mon titre de Champion de France de Poursuite, Champion de France de l’américaine en 2017, mes victoires lors des Coupes de France et du Monde de poursuite.
En effet, Éric m’entraînait sur le vélodrome de Poitiers, derrière scooter.
Nous avons fait plusieurs sessions piste afin de préparer mes objectifs.
J’ai remporté la poursuite individuelle lors de la Coupe du Monde de Glasgow, nous avons fini 2ème de la poursuite par équipe sur cette même Coupe du Monde.
J’ai été Champion de France de poursuite en 2015 et 2016, Champion de France de l’américaine en 2017.
 
Qu’est-ce que la piste t’a apporté dans ta carrière ?
Ça apprend à frotter davantage, la position sur piste est très importante (comme à l’élimination par exemple), il ne faut pas trop courir derrière. Cela permet de gérer son effort, notamment grâce à la poursuite où il faut calibrer son effort par rapport au tableau de marche (il faut être au centième près pour être calibré à la perfection).