|

Interview de jeremy barret (publiee le 11/04/2019)

Mercredi 10 avril 2019,  c’est Jérémy Barret qui endossait le premier maillot jaune sur le Tour international Cycliste du Togo 2019.
Il a dominé la première étape de l’épreuve entre Lomé et Atakpame.
"Longue de 143 km, l’étape a été maitrisé notamment par les Burkinabés qui ont entrainé le peloton de bout en bout. Mais C’est Barret qui s’impose au sprint en 3h 23 min 14 s avec une vitesse moyenne de 42km/h. Il devance l’Allemand Julian Hellmann et le Burkinabé Abdoul Aziz Nikiema, maillot jaune du général l’année dernière"
 
Cette très belle victoire arrive à point nommée puisque nous avions prévu de publier cette semaine une interview .... ceci afin de faire connaissance avec ce coureur.
 
Salut Jérémy, peux-tu te présenter brièvement afin de mieux te connaître.
"J’ai 21 ans, je suis espoir 4, je vis à Angoulême".
 
Quelle est ta profession ?
"J’ai travaillé tout l’hiver dans le Laser Game d’Angoulême, j’ai arrêté en février, je vais entrer en école de Police très prochainement."
 
Quels sont tes passes temps autre que le vélo ?
"J’adore voyager, me balader, et sortir entre copains."
 
À quel âge as-tu commencé le cyclisme ?
"’J' ai commencé le vélo à l’âge de 10 ans, c’est ma 12ème année de vélo."
 
Qu’est-ce qui t’a poussé à faire du vélo ?
"Quand j’étais petit, j’allais voir les courses de mon père qui en faisait puis c’est venu naturellement."
 
Qu’apprécies-tu dans le cyclisme ?
"J’aime le goût de l’effort, l’ambiance, et le plaisir".
 
Es-tu satisfait de ton début de saison ?
"Tes objectifs ont-ils été remplis et en as-tu d’autres ?
"Pour le peu de km que j’ai effectué cet hiver, je travaillais tous les week-ends... je dirais que je m’attendais à pire, le premier objectif était la CDF : la Vienne Classic, on a fait une superbe course, personnellement mon objectif n’a pas été rempli mais collectivement si.
 
Combien de temps te prend le cyclisme par semaine ? "N’est-ce pas trop compliqué de concilier le cyclisme avec tes études ?
"En ce moment vu que je suis libre, je fais des semaines entre 400 et 500 km avec les courses donc une quinzaine d’heures par semaine. "
 
Comment te décrirais-tu ? Quel profil penses-tu avoir ?
"Je me décrirais plutôt comme un coureur puncheur, je passe bien les petites bosses et je vais assez vite au sprint en petit comité."
 
Ton impression sur cette Team Poitou version 2019 et comment tu t’y sens ?
Quelle ambiance y règne ?
"Cette année, l’ambiance est géniale, je m’y sens super bien, on a vraiment un staff au top. Le résultat de la première manche de CDF reflète bien tout ça, c’est de bon augure pour les prochaines CDF."
 
Quelle est ta devise ?
"On a rien sans rien"